more from
Asrafo Records

Vulnérâmes

by Antonya David-Prince

supported by
Togbui Mens
Togbui Mens thumbnail
Togbui Mens Les programmations musicales sont uniques, j'aime pas trop le slam, mais je suis bleuffé
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $7 USD  or more

     

1.
À mon acte manqué… Tu dis que la lumière doit nous être montrée par les cieux. J’ai su dans ton sourire en briquet la lueur de mes songes d’été Tu dis qu’il te faut par ta volonté du péché te détourner… J’ai lu en ton âme les attraits de mes chants de prières Tu dis être par ma présence troublé, Quand ton épaule me porte et me rassure. S’il est dit que Moïse sur le chemin se sépara de Josué Que la parole soit guide de nos vœux, Et qu’il en soit ainsi. S’il est dit que tu souffres dans ta chair, Que l’Amour soit guérisseur ! Je t’ai vu assis au piano célébrer les louanges du Très Haut, Imaginer dire non aux pensées qui contrôlent, Embrasser les grâces qu’Il te donne, Ne plus avoir peur… Je t’ai vu, qui l’eût cru, devenir plus fort par la foi et l’amour. Je t’ai vu à mes côtés tisser harmonie et amitié Je ne sais si les larmes qui sur mes joues coulent Sont signes de peine ou de paix Mais, en vérité je te le dis, malgré la brume, J’ai su que nous nous étions reconnus. S’il est dit que dans ta chair tu souffres, Je ferais demi-tour vers les nuits de mes peurs, Espérant trouver la lumière là, où tu n’aurais été qu’un leurre. S’il est dit que ton esprit bataille… De mon sourire, épée vaillante, je m’armerai à l’assaut de mes failles, Mais à la garde de tes rêves Je t’ai vu à mes côtés tisser harmonie et amitié Je ne sais si les larmes qui sur mes joues coulent Sont signes de peine ou de paix Mais, en vérité je te le dis malgré la brume, J’ai su que nous nous étions reconnus. I will not run away. I will not run away.
2.
Fast Love 05:06
Fast Love, Mac Lovin’ S’ils disent que l’amour est mort… Alors lentement, mais sûrement je me consumerai Ère consumériste, Fast life, Monde de fou… Nos repères se perdent Et nos pères, et nos mères désespèrent D’à l’autel nous conduire S’ils disent que l’amour est mort… Alors lentement, mais sûrement je me consumerai Célibattant exigeant, tu l’as choisie Attractive Car Tu la voulais Meetic, Black Barbie, adepte du Trivial Pursuit. Tu la voulais Diamond, qu’elle brille […Cela t’épargnerait peut-être de passer un anneau à son doigt…] Au début c’était Maggi-K, enrobé, goûtu En 140 caractères tu corrigeais ses angoisses Tes twitts poétiques, ornés de hashtags faisaient monter Ses Fahrenheit… Pas besoin de Caïpi ou de Mojito Elle se sentait à Coppa Cabana Parmi les mille et une faces de ton book c’était elle ton e-darling 95% de match, qui dit mieux ? Les z’amours étaient dans le pré. Toi Coca, Elle Fanta, votre histoire à défaut de Moët C’était du Canada Dry en pré-noces… « Ça à la couleur du champagne, les bulles du champagne, mais ce n’est pas du champagne » Mi-amant, mi-ami : Ersatz de couple, Alka-Seltzer de vos excès de solitude Tu l’as adopté.com mais c’est sur Rue du Commerce qu’elle va finir ta Caramail. S’ils disent que l’amour est mort, Alors lentement, mais sûrement je me consumerai Miss des miss, tu le voulais Ken, ton prince… Pas comme Charles non… ! Plutôt Mr Brainstorm, Charmant, beau gosse, Un Omo-sapiens qui lave plus blanc que blanc ! What else ? Une Merco-benz, un smoking Smalto et l’allure de 007 ? Histoire de l’épingler à ton Pinterest, l’extra-terrestre, Cette perle rare… Et si tu changeais de Mortal Kombat Avec pour trophée le Graal de ton Candy Crush, Celui qui parle à ton âme, te R.E.S.P.E.C.T et t’offre des fleurs Pas pour une pose dans Gala, non, ou dans Voici, mais pour la vie. Plus besoins de tes [faux] amis pour débloquer un épisode, et changer de monde dans la Saga aux bons bons. Activer ton GPS ou prendre rendez-vous via Face time, Pour 10 minutes de conversation avec ton Malabar, ça serait fini ! Le jackpot tu l’aurais décroché peut-être ? Mais toi la belle, tu préfères Booba au petit ourson, Le gentleman cambrioleur, au voleur de ton cœur, Mais Alice, à jouer au pays de l’oseille, crois-moi C’est ta tête que la Reine de Cœur va finir par prendre. S’ils disent que l’amour est mort… Alors lentement, mais sûrement je me consumerai Ère consumériste, Fast life, Monde de fou… Nos repères se perdent Et nos pères, et nos mères désespèrent D’à l’autel nous conduire 2018, année du zèbre, ni âne, ni cheval Tous les mêmes, à s’habiller de nos rayures Clap along! On paraît tous Happy! Mais c’est Éternelle insatisfaction, qui mène le yatch ! À Venise avec Fatma, c’est à Marie que tu penses quand t’es à confess. Sempiternel Chasseur, tu lui contes fleurette par BBM, la biche ! Active son bluetooth en lui racontant l’histoire de tes ancêtres polygames. Fast life, Fast Drive en 24 Heures chrono, Jack Bauer du Quick Love De retour à Paris, c’est au pied d’I-ffel, que tu la veux, la donzelle Comme un gamin au rayon confiserie de la supérette Tinder Tagada, pétillante, praline, ou réglisse il te les faut toutes Même si au fond rien ne remplacera ton Michoko noir. S’ils disent que l’amour est mort, Alors lentement, mais sûrement je me consumerai Inconditionnel je le rêve encore, bar à oxygène de nos stress Center Parcs de nos émotions Tu la voulais Meetic, Black Barbie adepte du Trivial Pursuit. ...Diamond, de mille feux, qu’elle brille […Cela t’épargnerait peut-être de mettre une ‘ring on it’] … mais c’est sur Rue du Commerce qu’elle va finir ta Caramail.
3.
Solo 03:12
Solo, Ma compagne… J'ai toujours souhaité raconter notre Histoire …Solo Prendre ma plume pour dire notre Amour-haine …Solo Fidèle, depuis toutes ces années Tu m'accompagnes …Solo Toi, Bouclier de mes angoisses. Et rempart à mes peurs… [Solo,] Ma Toxine Je sais le plaisir de ton existence, Et célèbre … La volupté des échos de leurs absences Solo… Quand tu emplis l'espace Toi, Impératrice de mes silences, Muse de mes instants de Crée-Action, Jouissance implosive de mes manques Tu me protèges Solo Toi, ma défense à leurs attaques [Solo,] Que dire de nous ? Comment faire sans toi ? Je t'aime et te déteste Je te veux et te chasse T'me sauves Et me fais chavirer Solo… Alpha de mon être Vingt-quatrième lettre de mon alphabet D'émotions Palette sombre de mon camaïeu De vie… Solo… Ma compagne… J'ai toujours souhaité raconter notre Histoire …Solo Prendre ma plume pour dire notre Amour-haine …Solo Fidèle, depuis toutes ces années Tu m'accompagnes ….Solo Toi, Bouclier de mes angoisses. Et remparts à mes peurs Je sais que tu ne m'appartiens pas Peine universelle de ce monde en détresse// Je te partage Solo… Tu n'es point mienne… Et ce soir je veux …t'abandonner… Va… Mais reviens-moi… Il me sied que tu papillonnes A ton aise tourbillonnes… Soufflant dans les plaines aux peines Sifflant entre les saules pleureurs … T’abandonnant sur les cœurs De leurs âmes blessées Sans que jamais tu ne t’époumones… [Solo]… Ma compagne… J'ai toujours souhaité raconter notre Histoire …Solo Prendre ma plume pour dire notre Amour-haine …Solo Fidèle, depuis toutes ces années Tu m'accompagnes …Solo Toi, Bouclier de mes angoisses. Et remparts à mes peurs… Alors ce soir j’écris cette missive Aveu publique de mon accoutumance Tentative de rupture… Je veux dire …Va…[Solo] ! Va ! Mais reviens-moi ! Sans toi, Je ne peux faire … Un jour peut-être… Mes autres prendront ta place C'est mon vœu pieux… Mon souhait silencieux Ma prière sourde … Et Mon appel anonyme aux cieux Seulement ...à l'instant Tu demeures …[Solo] Entre amour et haine Fidèle, depuis toutes ces années Tu m'accompagnes …Solo Toi, Bouclier de mes angoisses. Et remparts à mes peurs. Solo… Entre amour et haine Fidèle, depuis toutes ces années Tu m'accompagnes …Solo Toi, Bouclier de mes angoisses. Et remparts à mes peurs. [Solo], … Va … Mais reviens-moi
4.
Saudade 03:17
Saudade… Il me dit, de poser Sur des toiles Des noms d'étoiles De tracer dans la trame Des lignes légères De dépoussiérer Les recoins de mon âme De mettre à nu Ma folie idoine, frêle De faire danser les mots …virevolter les sons… Phrasés de mon esprit fou Fantaisies endiablées Comblant l'espace De mon cavalier Descendu de son destrier Perdu dans les méandres De sa réalité… Il me dit : choie l'étoffe Célèbre la… Ode au voile, à la lumière Couleurs d'été, étoles de chef Arbore un sourire fier C'est ta passion Partage là … Parle de joie Fils d'or et de soie De la richesse de la tradition Transmets la foi… Belles âmes Doux corridors Passages initiatiques De la Terre mère Création, muse mystique, Évoque les scriptes Peintres de vie Et fais-les rêver ! …Tous rêver ! Il me dit : Tu es reine Sois altière Sois mienne Toi mon rêve Sois mon présent Réminiscence de mes envies Passées…] Métronome De mon espace-temps Fantasme de mon futur Tu finiras à l'aurore À Kinshasa, dans ma décapotable Rouge… Sang] faux semblants Au milieu des miens… Et c'est sa prière ! Psaumes incandescents Cantiques en lingala Incantations à ses ancêtres Scats universels Mélodies inconscientes Vers l'oméga s'enchevêtrent Mais mon âme morcelée A la faveur des partitions De Cesária… Saudade, elle chante Saudade, il n'y a pas d'avenir meilleur… Mélancolie, signe d'un espoir blessé… Forteresse de ses promesses Du bonheur… Saudade, il n'y a pas d'avenir ailleurs Aux cœurs brisés, les larmes … N'ont pas la même saveur… Du sel elles transcendent L'accoutumée iode Et révèlent le sucré De ses gariguettes en panier Aigre douce est la vie Saudade, il n'y a pas d'avenir meilleur Seul l'espoir … De voir surgir d'ailleurs Un aujourd'hui bien plus que surprenant
5.
C'est la nuit qui réveille les étoiles. (Respiration) C'est la nuit qui révèle les étoiles. (Respiration) C'est la nuit qui réveille les étoiles. (Respiration) C'est la nuit qui révèle les étoiles... Puisque notre Amour est impossible, Je me fendrai la poitrine, pour arracher mon cœur Et l'offrir, en festin à ces chiens errants. Aujourd'hui n'est pas demain... Le temps ne nous appartient pas... Le soleil est tombé sur les pas de tes songes. C'est la nuit qui réveille les étoiles... C'est la nuit qui révèle les étoiles... (Respiration) Puisque notre Amour est mort, le jour de sa naissance, J'irai promener mes cris, ce vaste cimetière glacé Où poussent des silences endiablés. Il est des Âmes qui vibrent au firmament Bien avant de s'incarner... La matière se consume pour créer la Lumière C'est la nuit qui réveille les étoiles... C'est la nuit qui révèle les étoiles... (Respiration) Puisque notre Amour est un leurre, J'irai baiser le Soleil, remplir ses rayons De cette colère qui me tourbillonne l’esprit. Qui donc peut tromper Hélios ? Tes plumes de hargne au zénith brûleront Et leurs cendres nourriront mon Cœur L'Amour ne meurt jamais...Tu l'as dit toi même C'est la nuit qui révèle les étoiles... (Respiration) Puisque l'Amour est une guerre, Et que je ne sais tuer, Je les laisserai verser le sang, le mien en premier. Un aveugle ne peut guider un sourd Sur le champ de bataille En vérité, il faut mener bien des combats Pour garder la robe de Paix immaculée Ç' est la nuit qui révèle les étoiles ! (Respiration) Puisque notre Amour est impossible, Je t'envoie ce tableau, des dessins en chansons… Pour que tu l'accroches au vent ou le livres à la poussière. Les guerriers de L'Amour n'abandonnent jamais... As-tu déjà vu un pitbull esquisser un pas de deux Sur une valse à huit temps ? C'est marrant, cette nuit, Des fleurs ont jailli des murs de ma prison. Pour déposer au seuil de mon chagrin le parfum de ton sourire. Il y a des rêves aussi réels que la douleur d'un membre fantôme C'est la nuit qui réveille les étoiles ! (Respiration) C'est la nuit qui révèle les étoiles. (Respiration) C'est la nuit qui révèle les étoiles. (Respiration) C'est la nuit qui réveille les étoiles. C'est la nuit qui révèle les étoiles..." (Respiration)
6.
Sade 03:37
Sade… Si tu n’es pas Née, Sade… c’est que mon bracelet, De Bahia ne s’est point rompu. Si tu n’es pas née, Sade, C’est que la Vie en son œuvre, Me fortifie …encore… Comme tu n’es pas née, … Sade Je couche ces quelques maux Pour t’appeler…] ___Mon Ange. M’entends-tu ? Si tu n’es pas née Sade… C’est que mon ventre se pare, De ton absence, Décoré, qu’il est de leur pensées Anxieuses et absconses Où est-elle ? Qu’attend-elle ? Mais que fait-elle ? Il est temps ! Si tu n’es pas née Sade, Peut-être leur diras-tu … Que tu attends l’Attraction et la Paix Pour naître… en… moi. Si tu n’es pas née Sade Peut-être leur prédiras-tu ? La venue d’un temps Où le chemin fortifiant est plus grand que la peur. Si tu n’es pas née Sade, C’est que peut-être… Mon être entier te désire plus fort que ma vie… Parfois …à en perdre tête…et à si vive allure… ! Si tu n’es pas née Sade, C’est que peut-être tu es Comme je t’imagine : Patiente, facétieuse mais libre surtout ! Je voulais te dire Sade, Malgré nos rendez-vous manqués, T’sais… ? La flamme qui s’allume en moi Quand je dis ton nom… Sade M’anime, m’étreint, ne me quitte plus ! Comme disait Khalil, l’Amour ne peut être possédé Car il se suffit à lui-même, et son cours ne peut point être dirigé. Alors mon âme, ma mie, Sade… même si tu n’es pas née… Sade Jouis de l’espace et des nœuds Qui se tissent dans la trame Sois nommée Temps Comme deuxième prénom divin Car de l’Alpha à l’Oméga, Ô Zahir ! Je t’aimerais ! Sur terre ou auprès des Maîtres Si tu ne nais pas Sade. Si tu n’es pas née Sade… Tu te manifestes pourtant En mon sein…T’sais ? Cette pluie bourgogne au vingt-huitième jour, Ces larmes sacrées en offrande, Ces prières d’adoration amères, Les suppliques de mes myomes, …Arrosent et bêchent le sol de mon désir Ardent pour toi ! Même si tu n’es pas née Sade… En naissent des perles de lumière, en des temps de ténèbres Des trésors d’humilité, Et de résilience …au Pays des hommes égo-trips Sade… Comme tu n’es pas née Sade… Je t’incante par le Fâ et attache ta voie à la mienne Même si tu n’es pas née Sade Je t’incante et je t’aime …Sade Même si tu n’es pas née Sade Je t’incante par le Fâ et attache ta voix à la mienne.
7.
7H00 Aux premières notes de mélopée moderne, Retentissant de ma digitale tablette : « I’ve been drinking, I’ve been drinking… » Mon âme frémit, mes paupières s’ouvrent Et un battement de cils plus tard, Ma colonne s’arque… Ma main, à l’heure, cherche ta peau… Voleur de secondes… ! [mais tu n’es pas là…] 7H03 Comme une envie furtive, de répéter l’alarme Pour prolonger ce rêve où je m’enivre De ce plaisir obsolète…que je vais taire […] …Quelques minutes encore Où je m’enfonce dans mon alcôve Caramel, bourbon et vapeurs d’armagnac : Ou la doucereuse chimère du conte de fées ? « Drunk in Love… » 7H09 Pied à terre, je m’ancre au sol Récupère mon smart…phone, Mécanique intelligente assignée au courrier du bonheur Et Miss Siri me souffle : « Vous n’avez pas de nouveaux messages » « Surf boat, Surf boat » … du vague à l’âme aux notes chaloupées De dance-hall, je cherche l’équilibre… Cette voix intérieure Qui me susurre : « I’m never tired, never tired…That Girl is on Fire! » 7H12 Sous les chutes de mon bain-douche, je plane À 73 Degrés fahrenheit Je me délasse et m’aperçois Lévitant en ces instants de pensées De combien d’heures tu me dérobes, ô mon cœur… Sans crier gare… : Gentleman pickpocket, Fantasme allégorique, cosmique amuse-bouche, That « I’ve been sippin’, it’s the only thing that I’ve been sippin’ on » [All night] 7H22 Je m’évade de mon hammam Comme des illusions de mes certitudes Passées…Ré, Fa, Sol Dièse # Ces notes résonnent, écho d’une envie qui persiste Partition rêvée à deux voix Transformée en musique psychédélique Je me réveille à peine et me demande “How the hell did this shit happen? Oh baby, drunk in love » 7H32 De l’eau de rose, au fondant du karité Sur mon corps, je prépare l’armure perlée, Seconde peau, cuirasse poudrée, Atours d’une amazone écorchée. Préambule aux combats survenant à l’orée du jour… « I’ve been drinking watermelon »… Ces vapeurs qui se dissipent, C’est l’essence de mon être : force et fragilité, Sur le fil, mais sans pudeur je prends les armes… 7H44 Prête… « Flashing lights, flashing lights » En souvenir, tes caresses, nos messes basses Tes oui et ton sourire Vont me porter même si tu t’effaces… Ton désir, tes fous rires… Me voler des secondes, même si tu t’en vas Drunk in Love…. 8H00 TO BE CONTINUED…

credits

released May 10, 2019

license

all rights reserved

tags

about

Antonya David-Prince Paris, France

Consultante marketing, styliste, ou promotrice d'évènements culturels, Antonya se définit comme une multipotentielle hypersensible qui ne s’interdit plus aucune expérience ni vecteur d’expression. Aujourd'hui c'est son amour des mots qu'elle souhaite partager avec le public. ... more

contact / help

Contact Antonya David-Prince

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Antonya David-Prince, you may also like: